Le Taux Effectif Global : que peut-on dire sur le sujet ?

Si vous voulez créer une entreprise et vous devez faire un prêt immobilier, il est primordial que vous sachiez ce qu’est le TEG. Avant de signer le contrat, vous devez savoir que lors du remboursement, à part le capital demandé, il y a aussi les intérêts. Le TEG ou Taux Effectif Global alors est la somme de tous les frais attribués lors de la souscription. Vous voulez en savoir davantage sur le TEG ? Découvrez-le dans cet article.

Qu’est-ce qu’un Taux Effectif Global ou TEG ?

Le TEG ou Taux Effectif Global est un moyen pour un emprunteur de déterminer avec précision le coût exact d’un crédit immobilier. De plus, ce taux doit désormais être affiché dans chaque offre proposée. On peut le définir comme le suivant : « Un TEG est l’ensemble des autres frais à payer en plus du capital à emprunter ». Il est exprimé en pourcentage annuel de la somme demandée comme prêt.

Cela peut vous intéresser : Créer vos souvenirs d'entreprise !

Actuellement, on l’appelle plutôt TAEG ou Taux Annuel Effectif Global, et il comprend les points suivants :

  • Le taux d’intérêt de base ou taux d’intérêt nominal ;
  • Les frais de dossier ;
  • Les frais des intermédiaires : s’il y en a ;
  • Les frais d’ouverture du compte ;
  • Les charges de tenu du compte ;
  • Les primes de l’assurance : assurance constante ou assurance dégressive ;
  • Les frais de garantie.

Dans un cas et calcul normal, le TEG doit toujours être inférieur ou égal aux taux d’usure fixée. La somme du taux d’usure varie suivant la durée et le type du prêt. Cependant, certaines banques peuvent faire des erreurs dans le calcul du TEG. Vous pouvez découvrir cela sur https://www.emprunter-malin.com/banques-erreurs-calcul-teg/.

A découvrir également : Choisissez un fournisseur de gaz spécialisé : Les bénéfices pour les entreprises

Quels sont les différents types de Taux Effectif Global ou TEG ?

Pour définir la somme, on doit d’abord souligner qu’il existe deux types de Taux Effectif Global. Ceci dit, on peut citer :

  • Le TEG fixe : un taux qui assure la sécurité, mais il est un peu cher. Les mensualités du crédit restent le même durant la durée du prêt ;
  • Le TEG variable ou réversible : comme son nom l’indique, les mensualités ne sont pas les mêmes. Des fois, il peut être très cher et des fois non. Mais il dépend surtout du montant demandé.

Le TEG variable

Dans ce cas précis, le calcul lors de la signature du contrat ne représente pas le coût total du prêt, car il change à chaque révision. Mais quand même, la somme doit être comprise entre 1 et 1,5 % de l’indice de référence.

Ce changement se manifeste surtout :

  • Chaque mois ;
  • Chaque trimestre ;
  • Chaque année.

La somme est plutôt basse au début de la période de remboursement. Mais elle augmente au fur et à mesure jusqu’à la dernière échéance. 

Le TEG variable se présente aussi sous 3 catégories, à savoir :

  • Les taux variables purs ;
  • Les taux variables capés ;
  • Les taux variables à échéances plafonnées.

Copyright 2024. Tous Droits Réservés